Rechercher

Victoire de Démare et shown Cosnefroy à Evron


Pour cette seconde étape, il faut saluer deux bonhommes. Le premier, logiquement, sera Arnaud Démare qui remporte l'étape réputée comme la plus difficile. De bon augure pour les deux dernières à venir au relief plus facile. Le deuxième homme à féliciter est Benoit Cosnefroy, auteur d'une échappée de 80 bornes seulement reprise à 600 m de la ligne finale. On y associera également son épatant coéquipier, Stan Dewulf (Ag2r Citroën). Tous les deux ont offert une jolie partie de manivelles. Philipp Walsleben (Alpecin Fenix) conserve le maillot jaune de leader, mais voit revenir Arnaud Démare à 12 secondes. Avec le jeu des bonifications attribuées aux trois premiers de chaque étape, la coureur de la Groupama possède une arme redoutable.