Malgré le soin apporté par les organisateurs pour dénicher les plus beaux et difficiles reliefs du nord-est mayennais (si si le terrain est loin d'être plat comme la main dans le secteur !), et ainsi donner toute latitude aux échappées pour ne plus être revues par le peloton, c'est un sprint massif qui a conclu cette deuxième étape courue entre Laval Crédit Mutuel et Villaines-la-Juhel. Un sprint duquel est une nouvelle fois sorti victorieux, Bryan Coquard (Direct Energie) qui signe ainsi sa 10e victoire de la saison.

Maxime Vantomme (Roubaix Lille Métropole) a tout donné sur la ligne droite finale. Mais sa vision n'a jamais dévié de la roue arrière de Bryan Coquard, décidément intouchable. Une arrivé finale que le dernier nommé avait déjà franchi avec succès, lors d'un championnat régional amateur disputé sous les couleurs de Vendée U. Partie plein pot, cette 2e étape a pourtant mis quelque temps à se dessiner. C'est le mont du Feu au km59, côte d'un peu plus de 2 kilomètres ponctuée d'un raidillon de 20% lors des 50 derniers mètres, qui permis d'ouvrir les hostilités. Avec en chef de guerre, le cyclo-crossman Mathieu Van der Poel (Beobank Corendon) qui a littéralement dynamité le peloton. Dans un premier temps 4 coureurs parviennent à suivre son rythme : Kévin Ledanois (Fortuneo Vital COncept), Joris Nieuwenhuis (Rabobank Development), Daniel Hoelgaard (FDJ) et Eliot Lietaer (Topsport Vlaanderen Baloise), suivis peu de temps après par Yann Guyot (Armée de Terre) et un peu plus tard par Llui Mas Bonnet (Caja Rujal). Les sept hommes vont rapidement creuser l'écart à la faveur des difficultés. Celui-ci va culminer à plus de 3 minutes à l'approche du Mont des Avaloirs, le plus haut sommet de l'Ouest et antépénultième "grimpeur' du jour. Au sommet, il reste 65km et Direct Energie mène le bal. L'écart fond rapidement comme le groupe de tête, qui à l'approche du circuit final égrène des unités. A moins de 30 km, c'est un trio de tête composé de Guyot, Lieataer et Ledanois qui entretient le suspense. Sur le difficile circuit final, ces trois coureurs seront finalement revus dans le dernier tour sous l'impulsion des Direct Energie et Caja Rural. Une avant-dernière attaque de Julien Antomarchi (Roubaix Lille Métropole) profitant du regroupement général et une ultime tentative de Yann Guyot ne changeront rien. Bryan Coquard s'impose avec classe devant Vantomme et l'italien Vigano (Androni Giocattoli).

Au classement général, Bryan Coquard conforte sa place de leader avec 16 secondes d'avance sur son coéquipier Thomas Boudat, Johan Le Bon complétant le podium (17").

 

 

edition speciale
Édition spéciale 2017