Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps, moins de 6 minutes pour tout dire, afin de deviner l'état de forme du grand favori de ces Boucles 2016, Bryan Coquard (Direct Energie), le sprinteur qui sait aussi être rouleur.

Sous une météo tout à fait clémente pour un mois de novembre...de juin (pardon), vent glacial et température de 15 degrés, le récent vainqueur des 4 jours de Dunkerque a réalisé une performance de choix sur le difficile tracé lavallois. Non seulement, il vient titiller le record de l'épreuve (5'43) détenu depuis 2008 par Nicolas Vogondy, mais plus fort encore, il relègue son second et tenant de l'exercice 2015, Johan Le Bon (FDJ), à 4 secondes, puis le 3e, son coéquipier, Thomas Boudat à plus de 9 secondes (un gouffre sur la distance). L'an dernier, il fallait descendre jusqu'à la 14e place pour retrouver un coureur autour des 10 secondes ! Bryan Coquard a éclaboussé de toute sa classse ce prologue. Et demain, sur la très belle arrivée finale proposée à Craon, il y a fort à parier que l'on reverra le bonhomme, bien planqué derrière sa rampe de lancement, Adrien Petit, 5e ce soir. Vous avez bien compté, Direct Energie place 3 coureurs dans les 5 premiers.

Demain, les gars de Benoit Genauzeau, vont, c'est certain, tenter la passe de deux. Ils ont les hommes pour cette mission. Il faudra à leurs adversaires de l'audace et des bonnes jambes pour contrecarrer cette hégémonie.

Les coureurs de la FDJ pourraient ouvrir les hostilités au profit de leur leader d'un soir Johan Le Bon, d'autant plus que les routes empruntées demain (on passe à Renazé) n'auront pas de secret pour leur directeur sportif, Marc Madiot. Notons dans cette équipe, la belle 10e place de Marc Sarreau un des deux sprinteurs sur ces Boucles avec Lorenzo Manzin. 

La réaction de Bryan Coquard

La réaction de Thomas Boudat